Opérations d’entretien sur un assainissement autonome afin d’éviter les colmatages

éviter les colmatages assainissement autonome - Opérations d’entretien sur un assainissement autonome afin d'éviter les colmatages

Éviter les colmatages assainissement autonome

Les risques de colmatage d'un dispositif d'assainissement individuel ne concerne pas uniquement les fosses septiques. Opérations d’entretien sur un assainissement autonome afin d'éviter les colmatages


Lors de demande d'intervention, nos techniciens constatent un manque de surveillance des appareillages d'assainissement autonome.

En effet citons comme premier exemple le constat de forte présence de boues dans le système de drainage. Un simple nettoyage sous pression peut suffire mais parfois il arrive que le propriétaire soit dans l'obligation d'effectuer des travaux. Selon l'étendu et l'importance des dégâts constatés, il peut arriver que le système de drainage doive être remplacé intégralement. De plus ces travaux sont des dépenses supplémentaires qui auraient pu être évitées.

En deuxième exemple citons un filtre, en aval d'une cuve de traitement principale, complètement saturé. L'usager devra alors faire intervenir une société spécialisée pour nettoyer ce filtre. Evidement si les canalisations sont également obstruées, une intervention devra être réalisée pour les déboucher. Là aussi la négligence de l'entretien de l'installation a produit des effets néfastes sur une partie importante du filtre qui fait partie du système de traitement des eaux usées.

Afin d'aider les usagers d'assainissement autonome à y voir plus clair, voici quelques précautions d'usages, en fonction du type de matériels d'assainissement en place.

Encore une fois, cela peut éviter de devoir changer tout ou partie de l'installation.

Fosse toutes eaux et fosse septique :
Vidanger régulièrement, en moyenne tous les 4 ans, pour évacuer les matières qui se déposent en fond de fosse.

Bacs à graisse :
Intervention de nettoyage 2 fois par an, procéder à la vidange du bac afin d'enlever les graisses en même temps que la vidange de la fosse.

Préfiltre :
Intervention de nettoyage 1 à 2 fois par an et si celui-ci est accessible le rincer à l'eau claire.

Regard de répartition :
Intervention de nettoyage 1 à 2 fois par an afin d'extraire entièrement toutes matières et le rincer à l'eau claire.

Regard de bouclage :
Intervention afin d'enlever les résidus éventuels, en principe il doit être sec.

Il est parfois compréhensible que l'usager n'a pas forcément le temps matériel de surveiller son installation d'assainissement autonome.

C'est pourquoi il est conseiller de faire appel à un professionnel qui effectuera lui-même les contrôles appropriés et qui saura alerter ou conseiller l'usager qu'il soit locataire ou propriétaire.


Voir également :

Services aux PARTICULIERS - Entretien / Dépannage / Mise en service / Bilan 24h

et

PROFESSIONNELS - Prestations de services adaptées


Article Communiqué Opérations d’entretien sur un assainissement autonome afin d'éviter les colmatages
© AMI Assainissement

Related posts

Les commentaires sont clos.